E n t r e   T o u j o u r s   e t   J a m a i s


        for large ensemble of 35 musicians (2005) | 19 minutes

        (3.2.3.2, 2 sax., 2.2.2.1, 3 perc., pno, hp, 4.0.3.3.1)


        Premiere 5 October 2005, Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris

        Orchestre des Lauréats du Conservatoire | Zsolt Nagy, direction

L'oeuvre est écrite en deux parties enchaînées.

Sur un fil conducteur fait de lignes enchevêtrées se greffent des masses harmoniques, denses mais éphémères.

L'instabilité des éléments articule un discours volubile, changeant. Peu à peu le temps s'étire ; le souffle puis le silence prennent la place du son mourant. De cette tentation du néant émerge à la harpe et au piano un ostinato, bientôt rejoint par des groupes instrumentaux en une immense procession, lointaine, nocturne.

Délité, le souvenir des masses initiales parvient jusqu'à nous.


Le titre de la pièce fait référence au vers de Paul Celan :


« La nuit, quand le pendule de l'amour balance

entre Toujours et Jamais,

ta parole vient rejoindre les lunes du coeur

et ton oeil bleu

d'orage tend le ciel à la terre. »